Les gagnants et les perdants en Ligue des Nations de l'UEFA

C’est parti pour la Ligue des Nations de l'UEFA ! Voici les gagnants et les perdants des premiers matchs.

Les gagnants

Olivier Giroud
La France s'est hissée en tête du Groupe 1 de la Ligue A ce weekend grâce à sa victoire 2-1 sur les Pays-Bas. Les Bleus ont connu un stérile début de campagne avec leur nul 0-0 contre l'Allemagne, mais ils se sont rattrapés ce weekend avec leur belle performance contre les Oranjes. Olivier Giroud fut un grand artisan de la victoire des Tricolores. Giroud a inscrit le but de la délivrance des Bleus à la 74ème minute. Le grand Français à la belle barbe compte désormais 32 buts à son actif, soit un de plus que le légendaire Zinédine Zidane.

Les Îles Féroé
Dans la Ligue D, les Îles Féroé ont enchainé une deuxième victoire d’affilée en battant Malte 3-1. C'est un moment spécial pour la petite colonie danoise, puisqu'il s'agit de sa première série de victoires consécutives en 15 ans ! La Ligue des Nations de l'UEFA offre une place de qualification pour l’Euro à chacun des vainqueurs des quatre ligues. Si on est encore loin de disputer ces matchs (juin 2019), cette série sera très encourageante pour les Féroïens. La petite île n’est forcément pas un grand nom du football. En fait, le meilleur que les Féroïens aient jamais réalisé dans la compétition est d'atteindre le tour de qualification. Mais l’Islande a prouvé dernièrement qu’à cœur vaillant, rien d’impossible.

La Suisse
La Suisse a obtenu la plus large victoire du weekend avec sa démolition totale de l'Islande (6-0). Les Nati ont systématiquement démantelé leurs adversaires dès le début. À la 13e minute, ils ont pris les commandes grâce au but de Steven Zuber. Dix minutes plus tard, les Suisses ont ensuite doublé leur avantage. Tout semblait assez calme à la fin de la mi-temps, avec 2-0 au marquoir. Les Islandais étaient censés se relancer en seconde période, mais ils se sont heurtés à une avalanche de buts suisses. Ils auront des cauchemars de Xherdan Shaqiri, Haris Seferovic, Albian Ajeti et Admir Mehmedi.

Les perdants

La défense anglaise
L'Angleterre a connu un bel été en Russie, mais les choses n'ont pas l'air aussi rose en Ligue des Nations de l'UEFA. Les Three Lions se sont inclinés 1-2 face à l'Espagne ce weekend. Pour Gareth Southgate, c’est l'absence d'un concret milieu de terrain qui a déstabilisé son système. En raison de cette lacune, leur défense fut exposée chaque fois qu'ils ont perdu le ballon au milieu du terrain. En demi-finale de la Coupe du Monde, ils n'ont pas pu rivaliser avec Luka Modric et samedi, ils ont succombé à Thiago Alcantara. La blessure de Luke Shaw, qui a subi une commotion cérébrale au cours du match, va surement aggraver leurs souffrances.

L’Islande
L'Islande sera impatiente d'oublier les événements de ce weekend. La petite nation était sur une trajectoire ascendante depuis l'Euro 2016, mais la lune de miel semble être terminée. Erik Hamren s’habitue encore à son nouveau poste d’entraîneur, et leur situation n'a pas été améliorée par l'absence de joueurs clés, dont leur capitaine Aron Gunnarsson.

L’Italie
L'Italie ne s'est pas qualifiée pour la Coupe du Monde et leur malédiction les a suivi jusqu’en Ligue des Nations. Les Azzurri ont été accrochés 1-1 à domicile par la Pologne ce weekend à l'occasion du premier match de Roberto Mancini en tant qu'entraîneur de l’équipe nationale. Les Italiens ont dû compter sur un penalty tardif de Jorginho pour sauver le point du partage. Mancini et ses hommes doivent absolument trouver une solution, surtout dans leur attaque.