Gagnants et Perdants de ce week-end de Football en Europe : 24-25 Août

Pour sa première au Camp Nou, Antoine Griezmann a été clairement décisif en offrant la victoire au FC Barcelone. Le FC Porto s’offre une victoire de prestige face au Benfica. L’AC Milan commence sa saison par une défaite face à l’Udinese. Le Real Madrid perd des points à domicile. Voici les gagnants et perdants de ce week-end de football en Europe. Cliquez ici pour parier

 

Gagnants

Antoine Griezmann

Battu d’entrée par l’Athletic Bilbao 1-0, vendredi dernier, la deuxième sortie des Catalans était donc plus qu’attendue, pour la première à domicile de la saison, avec la réception du Betis contre qui ils avaient perdu l’année dernière (3-4). Sans Lionel Messi ni Luis Suarez, Antoine Griezmann n’aurait pas pu mieux faire pour sa première au Camp Nou. Le Français a inscrit un superbe doublé dimanche soir face au Betis (5-2). Deux buts importants, puisqu’ils ont permis aux Catalans de prendre l’avantage après l’ouverture du score des Sévillans par Nabil Fekir. L'ancien joueur de l'Atletico Madrid est devenu le premier joueur du Barça à réussir un doublé pour son premier match au Camp Nou, au 21e siècle.

Le FC Porto

Le FC Porto a signé une excellente opération en allant chercher les trois points de la victoire sur le terrain du son plus grand rival, le Benfica (2-0). Un succès obtenu grâce à Ze Luis et l’attaquant Malien Moussa Marega. Une victoire qui a mis fin à une folle série pour le club de Lisbonne. Il s’agit de la première défaite du club en Liga NOS depuis l’arrivée à sa tête de l’entraineur Bruno Lage, qui avait jusque-là cumulé 20 victoires et un seul match nul. Soit 21 matches sans défaite. Une superbe performance du FC Porto.

Naples

Une première journée de Serie A avec un match complètement fou au stade Artemio Franchi. Opposés à la Fiorentina, le Napoli s’est offert les trois points au terme d’un match spectaculaire. Mené après un penalty d’Erick Pulgar, les hommes de Carlo Ancelotti ont bien réagi par l’entremise de Dries Mertens avant de prendre l’avantage juste avant la pause grâce à Lorenzo Insigne sur penalty. Les joueurs de la Fiorentina ont tout donné pour arracher au moins un point en revenant à deux reprises (3-3) mais Naples se montrait réaliste. Une merveille d’action collective permettait à Insigne de marquer de la tête sur un service de José Callejon. Supérieurs collectivement et techniquement, les Napolitains ont mérité leur victoire.

 

Perdants

Le PSG

Après sa défaite face à Rennes, le PSG s’est repris en battant Toulouse (4-0) au Parc de Princes, mais une victoire qui a laissé des traces pour le club de la capitale qui a vu son infirmerie se remplir. C'est d'abord Edinson Cavani qui a quitté les siens très tôt (10ème) après une gêne ressentie à la jambe droite. Puis c'est Abdou Diallo, recruté cet été à Dortmund, qui est rentré au vestiaire avant la pause. Et enfin Mbappé, qui a dû quitter la pelouse après s’être arrêté en pleine course par une douleur à une cuisse à l'heure de jeu (63e). Le PSG revient provisoirement sur le podium (3e, 6 points), à trois points du Stade Rennais, mais devra sans doute compter sans ses atouts majeurs dans les prochains jours.

Le Real Madrid

Dominateur mais imprécis, le Real Madrid a manqué sa première à domicile face à Valladolid samedi lors de la deuxième journée de la Liga ratant l'opportunité de rattraper le FC Séville en tête et de creuser l'écart avec le FC Barcelone. Pour son premier match de la saison à domicile, le Real pensait pourtant avoir fait le plus dur dans le dernier quart d’heure sur un joli but en pivot de Karim Benzema (82ème) mais Sergio Guardiola a arraché le partage en fin de match (89ème) 1-1. Ce match nul inattendu au stade Santiago Bernabeu ne fait pas les affaires du Real qui laisse s'échapper en tête le FC Séville, vainqueur vendredi de Grenade 1-0.

L’AC Milan

Nouvelle saison et toujours les mêmes problèmes du côté de l’AC Milan qui s’est inclinés pour son premier match de la saison en Série A, face à l’Udinese. Les Rossoneri ont souffert, avant d'encaisser un but sur corner par le défenseur brésilien Rodrigo Becao (72ème), unique but de la rencontre. Milan aurait pu bénéficier d'un penalty pour une main (84ème), mais la VAR l'a finalement annulé. Les Milanais devront se ressaisir lors de la prochaine journée après une prestation d'ensemble très inquiétante (aucun tir cadré).